ChampYves les CHAMPIGNONS sauvages.
Scutellinia scutellata - Pézize en bouclier

Bien plus petit que Aleuria aurantia, la Pézize orangée, cet ascocarpe sessile en forme de coupe peu profonde, étalée, en bouton (cupuliforme à discoïde) varie de 5 à 15 mm de diamètre.
La partie intérieure de cette Pézize en bouclier (ou hyménium : partie fertile, face supérieure) est lisse, rouge assez vif, puis rouge orangé. Le côté extérieur (ou face inférieure stérile) est couvert de courts poils brun foncé à noir ainsi que la marge abondamment frangée des mêmes cils noirâtres. Ces poils à la marge, plus longs que chez Melastiza chateri, peuvent mesurer jusqu'à 2 mm de long.
La sporée est blanche, les spores sont hyalines, ellipsoïdes, multiguttulées, finement verruqueuses granuleuses (13 x 20 µm).
C'est un saprophyte lignicole, venant généralement en groupes plus ou moins denses, parfois en touffes déformées par compression mutuelle, sur l'écorce ou le bois pourri humide de conifères comme de feuillus ou sur terre nue riche en restes ligneux et matières organiques, une pézize relativement commune de mai à octobre.

De bien trop petite taille pour être d'un quelconque intérêt culinaire, à rejeter.

30/10/2006 - 12/02/2013 -

Suggestions
Morchella conicaMorille conique
Morchella rufobrunneaMorille rougissante
Disciotis venosa.jpgPézize veinée
Morchella semiliberaMorillon
Hygrophorus marzuolusHygrophore de mars
Calocybe gambosaMousseron
Pub !!!
Pub !!!